Blog

RequinB.jpg

De retour pour la 3ème fois au Mexique pour aller titiller le Grand Blanc. Départ retardé suite à un Ouragan sur la région de Baja. Mais une fois arrivés, nous avons vécu des journées extraordinaires. L'île de Guadalupe, située dans le Pacifique à 240 kilomètres de la côte ouest de la Basse Californie au Mexique, est la meilleure des destinations pour rencontrer les grands requins blancs. Cette petite île volcanique offre une visibilité exceptionnelle, en général près de 40 mètres. La baie où nous plongeons avec nos cages submersibles abrite une population d’une centaine de grands requins blancs, ce qui garantit des rencontres inoubliables. Ces deux facteurs placent Guadalupe sur la première marche du podium loin devant l'Afrique du Sud et l'Australie pour la rencontre des grands requins blancs.

more
pike3.jpeg

L'été 2017 est en bonne voie pour devenir l'un des plus chauds de l'histoire. Alors que la saison estivale ne touche pas encore à sa fin, il fait déjà quatre degrés de plus que la moyenne. Et la situation ne devrait pas changer. Nos plans d'eau en prennent un coup.

Petite plongée du jour pour prendre température et surtout ambiance dans nos plans d'eau. Je confirme : il fait chaud. L'eau est bien chargé, et il semblerait que la faune et la flore souffrent.

more
Brochet20062017.jpg

A la fin de l’hiver, les zones peu profondes se réchauffent plus rapidement et se chargent de matières organiques provenant de la décomposition des végétaux. Ce pourrissement végétal donne à l’eau une saveur particulière que reconnaît le brochet et qui déclenche chez lui la migration vers les frayères. En lac, il est établi qu’il revient là où il est né. Par contre, en rivière, seulement un brochet sur trois y revient. Ces zones de reproduction se caractérisent toutes par des eaux calmes, claires, oxygénées, peu profondes, riches en végétaux et en supports de ponte. Les mâles sont les premiers à arriver et les derniers à partir. Ils assurent ainsi la fécondation de toutes les femelles qui y viennent lorsqu’elles sont matures. Les conditions de réussite du frai sont liées à la stabilité des caractéristiques des frayères ainsi qu’à la température de l’eau qui doit être entre 7° et 10°. Si l’un des facteurs est perturbé ou si un coup de froid se donne lorsque le frai est lancé, celui-ci peut s’arrêter et dégénérer. Dans ce cas, les brochets en sortiront démis et les...

more
1.jpg

À la fin de l'hiver, les crapauds se regroupent par dizaines voire par centaines autour de points d'eau pour s'accoupler et pondre leurs œufs qui deviendront têtards et se transformeront en petits crapauds en quelques semaines. La période de reproduction débute de décembre à février dans le sud et le sud-ouest, de février à mars dans le reste de la zone et encore plus tard en altitude. L'adulte mue peu avant ce moment. Il se défait de son épiderme hivernal et acquiert une peau dorsale lisse. La migration prénuptiale s'effectue principalement par nuits douces. Les crapauds se déplacent en grand nombre vers un point d'eau. Les mâles arrivent en général les premiers et y restent plusieurs semaines. Ils sont fidèles à leur frayère. Lors du trajet, certains mâles ayant rencontré des femelles, s'agrippent sur leur dos et ne les lâchent plus jusqu'au site de ponte. La femelle, déjà chargée par son gros abdomen plein d'ovocytes, n'a plus alors qu'à avancer avec son partenaire fermement rivé sur le dos et à se frayer un chemin cahin-caha parmi les feuilles et les...

more
1.jpg

Tout juste de retour d'un voyage de 10 jours sur le Dolphin Dream entre Tiger Beach et Bimini aux Bahamas pour aller à la rencontre des requins Tigres, Bulldogs, Citrons, Nourrisses, Récifs et Marteaux. Que du bonheur. A part un jour de mauvais, tous les autres jours ont été fantastiques. Sur certaines plongées, nous avons eu la chance d'avoir 8 requins Tigres qui nous tournaient autour.

more
BigMama.jpg

Lors de mes différentes plongées dans les plans d'eau de la région, je croise souvent de beaux brochets... Mais celui que j'ai surnommé "la Vache" ou "Big Mama" est un spécimen très imposant. Je pense qu'il dépasse facilement le mètre. Mais ce qui est incroyable chez ce poisson, c'est qu'il est gros - pas comme la plupart de ses semblables, qui souvent on un corps très profilé... Que du bonheur !

more
28septembre2016_2.jpg

Voici un jeune brochet adulte qui n'est vraiment pas farouche du tout. Avec de la patience et de l'observation par rapport à ses attitudes, comportements, j'arrive a m'approcher de lui afin de faire des selfies. Je suis certain que ce brochet que j'ai surnommé Frédy est un petit fils de mon grand copain Saturnin.

more
07septembret2016_4.jpg

Des conditions presque parfaites pour un face à face avec ce jeune et peu farouche brochet qui est à mon avis, celui que j'ai surnommé Frédy.

more
12.jpeg

Magnifique balade dans une eau bien claire. Les brochets et les perches étaient très actifs et en chasse. Que du bonheur !

more
03juillet2016_10.jpg

Rencontre extraordinaire avec ce jeune brochet que j'ai surnommé Frédy - pas farouche du tout et très curieux. Le brochet est un poisson fusiforme dont les flancs de couleur verdâtre ou jaunâtre vers le dos deviennent blancs vers le ventre. Les nageoires sont de couleur rouge-orange et portent des rayures noires. Les jeunes brochets ont des bandes jaunes le long du corps qui, plus tard, se divisent en pointillés clairs. Les patrons de couleurs sur les flancs varient d'un individu à l'autre mais il n'a pour l'instant pas été établi de lien clair avec son milieu de vie. En Italie, le brochet du sud fut longtemps considéré comme une variation de couleur du grand brochet, mais a été reconnu comme une espèce à part entière en 2011. Ce poisson a plus de700 dents. Chez le grand brochet, 5 pores sensoriels sont visibles sous ses mandibules inférieures contre 6 à 9 chez le maskinongé et 4 pores chez le brochet maillé[5]. Seule la partie supérieure des opercules est écaillée tandis que la totalité de celles du brochet maillé est recouverte d'écailles. Un hybride entre le grand brochet et...

more
05avril2016_1.jpg

C'est parti : les crapauds sont très actifs et j'ai pu assister à des scènes très intenses. Pauvres femelles... elles ont pas la vie facile pendant cette période. Certaines se noyent. Bufo bufo est le plus grand des crapauds d'Europe et le plus commun. Il est massif, court sur pattes et trapu. Sa taille varie de 8 à 10 cm pour les mâles, 10 à 15 cm pour les femelles (les mâles sont plus petits et moins robustes que les femelles). On le reconnaît parmi tous les crapauds à ses yeux dont la pupille est horizontale et l'iris doré ou cuivré. Son museau est arrondi. Sur la face dorsale, la peau est sèche et recouverte de pustules ressemblant à des verrues. Il s'agit de glandes sécrétant un mucus permettant de préserver l'hydratation et l'élasticité de son épiderme. La couleur de sa face dorsale varie beaucoup : grisâtre, verdâtre, brunâtre ; elle est uniforme avec parfois, chez les populations méridionales, la présence de quelques taches sombres sur le haut des flancs. La face ventrale va du brun-roux au blanc gris en passant par le jaune sale, avec une série de petites...

more
Truite01novembre2015_2.jpg

Les truites sont proches de la surface et surtout proches du bord. Et elles étaient pas farouches du tout. Un magnifique moment de partage. La truite arc-en-ciel est originaire du nord-ouest de l'Amérique, de l'Alaska au Mexique. O. mykiss a été très largement introduite dans presque tous les pays du Monde : en 1874, sur la côte atlantique des Etats-Unis, en 1879 en France puis en Europe, en 1883 en Nouvelle-Zélande, en 1894 en Australie et en Afrique du Sud, etc...La truite arc-en-ciel vit principalement dans les eaux fraîches et oxygénées des rivières et des lacs de montagne. Les principaux facteurs limitant la répartition de la truite sont l'oxygène, la température et les barrières physiques. Le taux d'oxygène doit être compris entre 4 mg/l et jusqu'à 7-8 mg/l. La température tolérée est comprise entre 0 et 26°C, l'optimum se situe entre 10 et 16°C. Ces taux correspondent à ceux observés en montagne et sur l'amont des rivières. O. mykiss s'abrite des courants trop forts derrière des roches, de la végétation ou des souches d'arbre qui créent des zones plus...

more
Nenuphar28juillet2015_12.jpg

Avoir une autorisation du Canton pour aller photographier les nénuphars Valaisans - c'est que du bonheur. « Un plongeur a été mandaté à Montorge pour pêcher des rhizomes de nénuphars blancs dans le but de les reproduire. Il ne reste en Valais qu'un seul site où subsiste le nénuphar blanc. C'est sur le lac de Montorge, dans sa portion sud-ouest. Pour pouvoir multiplier ces plantes et les réintroduire là où elles vivaient naguère, l'équipe du bureau Drosera, responsable de la mise en oeuvre du plan de gestion du site de Montorge, a mandaté un plongeur. Michel Lonfat, photographe des fonds marins et lacustres, bien connu dans la région pour ses images, est descendu la semaine dernière pour réolter des rhizomes de nénuphars. Sur la berge, Florian Dessimoz, biologique chez Drosera, lui donne des instructions. Après quelques plongées, huit touffes impressionnantes sont ramenées à la surface. Elles mesurent 2,7 mètres et sont mises en pépinière dans une mare proche du lac. Si les boutures prennent, d'ici quelques années, il n'est pas impossible de rêver du retour du nymphea alba dans...

more
1.jpg

Magnifique rencontre d'une tanche peu farouche lors d'une plongée proche de la surface et accompagnée d'un soleil généreux. Découvrez mes dernières rencontres en eau-douce en ouvrant l'Album ci-dessous. La tanche est un poisson au corps trapu et comprimé latéralement. Sa tête est triangulaire avec un petit oeil rouge-orange et un museau relativement long. Sa bouche est terminale, petite avec des lèvres épaisses et un barbillon bien développé à chaque commissure. Son pédicule caudal caractéristique est arrondi et court. Sa peau est épaisse et visqueuse. Ses écailles sont très petites et recouvertes d'une épaisse couche de mucus. Toutes les nageoires sont arrondies. La nageoire caudale a 19 rayons. La coloration globale est vert olive (parfois vert-foncé voire presque noir) avec des reflets dorés sur la face ventrale. Elle dépasse rarement une longueur de 50 cm pour un poids de 2 kg (maximum 70 cm pour 8 kg). Dès l'âge de deux ans, on peut distinguer les mâles des femelles : ils ont les nageoires ventrales qui atteignent l'anus et le deuxième rayon de ces nageoires devient plus...

more
2.jpg

Un voyage vers les Bahamas sur l'île de Bimini pour aller à la rencontre de ces magnifiques requins. A seulement 80 km de Miami, Bimini demeure authentique, et surtout mystérieuse...En plus d’offrir de très beaux sites de plongée – visibilité parfaite, tombants abritant une faune riche, grottes peu profondes - Bimini devient surtout le terrain de jeu du Grand Requin Marteau (Mokarran) de décembre à mars. Immédiatement reconnaissable par sa nageoire dorsale particulièrement développée, le Mokaran est une espèce plutôt timide et assez rare à observer. Pouvant mesurer jusqu’à 5,5 mètres, les rencontres avec les Mokarrans sont assez impressionnantes. Sur un fond de sable, dans quelques 8m d’eau, les plongées peuvent durer plusieures heures. Et ces sites ne se trouvent qu’à quelques minutes de navigation des différentes marinas de Bimini. Les îles Bimini sont un archipel et un district des Bahamas qui se composent de deux îles principales : Bimini Nord et Bimini Sud. Les Bimini se trouvent à environ 80 km à l'est de Miami Beach. La population est de 1 988 habitants au recensement de...

more
3.jpg

Un automne merveilleux qui donne la possibilité de faire encore de toutes belles plongées. Que du bonheur...

more
RequinBlanc8.jpg

Des rencontres extraordinaires avec les Grands Requins Blancs autour de l'île de Guadalupe au Mexique. A refaire... Guadalupe est le meilleur endroit au monde pour découvrir le requin blanc. C’est est une île volcanique mexicaine de l’Océan Pacifique située à 241 km des côtes de la péninsule de la Basse-Californie. C'est le point le plus à l’ouest du territoire mexicain. Elle appartient administrativement à la ville de Ensenada de l’État de Basse-Californie. L’île mesure 35 km de long et 9,5 km de large pour une superficie totale de 243,9 km2 [1]. La chaîne volcanique atteint, au nord de l’île, une hauteur de 1 298 mètres au mont Augusta. C'est une réserve naturelle mexicaine car on y trouve plusieurs espèces animales et végétales spécifiques, mais il s'agit aussi de l'une des rares zones de migration du Grand requin blanc, notamment pour la quantité de nourriture fournie par la Vallée des thons, une des spécificités de l'île. Elle fait partie avec les Channel Island, de l'écorégion américaine California chaparral and woodlands.

more
Crocodile1.jpg

Jamais je n'aurais pensé oser plonger avec les Crocodiles du Nil dans le Delta d'Okavango au Botswana. Ca c'est fait.... Une expédition hors du communs et des souvenirs incroyables. Le delta de l'Okavango, ou parfois marais de l'Okavango, est le second plus grand delta intérieur du monde (18 000 km2) après le delta intérieur du Niger (40 000 km2 au maximum de son étendue au Mali). Situé dans le nord du Botswana, la région faisait jadis partie du lac Makgadikgadi, disparu il y a environ 10 000 ans. Aujourd'hui l'Okavango n'a pas d'embouchure maritime. Il se déverse dans le désert du Kalahari, irriguant 15 000 km2 de celui-ci. L'eau du delta est très pure en raison du peu d'agriculture et d'industrie sur les rives de l'Okavango. Il passe par les aquifères de sable des nombreuses îles et s'évapore en laissant d'énormes quantités de sel. La saturation de sel est tellement forte que la végétation est inexistante au centre des îles, où se forment des « croûtes » de sel. Les eaux inondent la région de manière cyclique, au milieu de l'été austral et six mois plus tard dans le sud...

more
RequinBaleineCaro2.jpg

Un voyage très long mais pour des interactions exceptionnelles en Papouasie Indonésie avec les Requins Baleines. A la pointe Nord de la Papouasie indonésienne, la Baie des oiseaux de Paradis (Cenderawasih Bay) fut déclarée parc national en 2002. Couvrant plus de 1,5 million d’hectares de terre montagneuse, de jungle et de récifs coralliens infinis, ce parc est à ce jour le plus grand du pays… Protégée des courants du large, la baie de Cenderawasih a développé une faune unique et endémique, souvent variante d’espèce commune. La diversité corallienne, notamment de coraux durs, font de cette région l’une des plus riches au monde. Un monde où le temps s’est interrompu… base militaire japonaise durant la seconde guerre mondiale, quelques épaves encore bien conservées dorment paisiblement à faible profondeur. La baie de Cenderawasih, c’est également l’histoire d’une symbiose merveilleuse entre l’homme et le requin baleine. Dans ces terres éloignées, l’homme vit de la pêche. Il crée une plateforme (Bagan) sur laquelle il dort, il mange, il pêche… L’homme et ses croyances…...

more

© 2017 / Michel Lonfat - Photographie subaquatique

Powered by liveBooks